Être autiste

Ça veut dire quoi, pour moi, avoir le syndrome d’Asperger, donc être autiste?

Ça veut dire que, comme les introvertis, j’ai peu d’énergie pour socialiser. En effet, les conventions sociales sont un effort constant. Ce n’est pas que je m’en fous, au contraire, j’adore les gens! Mais comme les normes sociales ne me viennent pas naturellement et qu’elles sont difficiles à analyser, je dois constamment faire des efforts, justement pour bien comprendre et bien me faire comprendre, pour suivre la parade, le jeu et le rythme des interactions. Je le fais relativement bien et le résultat est souvent très agréable, mais tout ça demande beaucoup d’effort et je me fatigue vite.

Ça veut dire aussi que je dis ce que je pense, parfois sans mesurer les effets de mes paroles. Parfois j’arrive à être diplomate, souvent je parle trop, soit en quantité, soit en franchise.

Ça veut dire que quand il y a du bruit, des odeurs fortes ou des lumières clignotantes, j’arrive difficilement à suivre une conversation ou à remplir des tâches. Mes neurones fonctionnent moins bien. S’il y a de l’ambiguïté dans une conversation ou une grande quantité d’émotions difficiles à suivre, c’est comme un «bruit» social. Tout ça crée des interférences et peut devenir assez éprouvant : je dois gérer la fatigue qui en résulte, pour éviter la surcharge.

En bonne extrovertie, je peux quand même me forcer à rester dans une situation pour socialiser, mais je peux paraître étrange, parce que n’ai pas tous mes moyens! L’expression de mon visage sera figée, soit dans un sourire bizarre, une grimace ou un masque sans émotion, je ne regarderai pas les gens dans les yeux, mes paroles seront incongrues, et je serai agitée physiquement, en jouant avec un objet ou mes cheveux, ou en me balançant d’un pied sur l’autre.

Selon le mélange de «bruits» auditifs, visuels, olfactifs ou sociaux, je peux atteindre une surcharge et avoir besoin de fuir pour me reposer, en m’éloignant soit physiquement, soit psychologiquement en me repliant sur moi-même. Si je n’y arrive pas, parfois, je tombe en crise. C’est ce que j’aime le moins, parce que les gens autour de moi en souffrent; en effet, les crises se manifestent le plus souvent par une colère soudaine, incompréhensible vue de l’extérieur. C’est une réaction de bête traquée, une espèce d’intolérance à tout. La seule issue possible: le calme environnant, pour que la peur retombe. Une fois que la crise est passée, la surcharge est délestée, mais la honte et le remords qui l’accompagnent sont lourds. Et parfois, demander pardon ne suffit pas.

Ça, c’est le côté difficile. Mais toute médaille ayant deux côtés…

Être autiste, pour moi, ça veut dire aussi que j’ai un très fort sens éthique, que je suis appliquée dans mon travail, que je ne fais rien à la légère, que j’aime sans compter et que je suis loyale et serviable.

Ça veut dire que je suis transparente, que je ne juge pas les gens selon des conventions sociales arbitraires, que je suis d’une grande honnêteté et une excellente confidente. Ça veut dire aussi que suis prête à défendre les droits de chacun, quitte à me mettre à risque.

Ça veut dire que je suis capable de repérer des systèmes là où d’autres ne perçoivent que le chaos – le résultat d’une grande capacité d’analyse et de synthèse.

Ça veut dire aussi que j’ai une excellente oreille musicale, une fascination pour la beauté visuelle et celle du langage, et une finesse olfactive étonnante.

Quand je suis à mon aise, je suis loquace, loufoque et créative… et ma joie est contagieuse!

Bref, c’est ça, pour moi, être autiste : un tout humain, composé à sa façon unique, avec ses qualités et ses défauts, ses capacités et ses failles.

 ☼

 

Advertisements

One thought on “Être autiste

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s