Le travail des autistes

mecanisme

En 2013, le fabricant de logiciels SAP annonçait le recrutement de personnes autistes pour ses établissements du Canada. Bonne nouvelle! Ce faisant, SAP reconnaissait de façon pratique les traits positifs des travailleurs autistes pour ses activités.

Un an après le début de cette initiative, la rumeur veut que ce projet ait eu des résultats positifs. Un reportage sera publié dans les jours qui viennent à ce sujet sur le site Web du quotidien La Presse.

Certains se poseront la question : pourquoi donc SAP a-t-elle voulu engager des travailleurs autistes? C’est principalement parce que les autistes ont souvent d’excellentes capacités d’analyse, une grande capacité de concentration dans le bon contexte, ainsi qu’un souci du détail hors norme. Leur mode de pensée favorise l’idéation abstraite et la compréhension des systèmes. Ils ont un bon potentiel aussi dans le domaine de la recherche et du développement, car leur façon d’approcher les défis et les problèmes est originale et créative. Dans le domaine informatique, ce sont toutes des qualités non négligeables.

Dans d’autres secteurs aussi, les travailleurs autistes offrent un rendement exceptionnel. Bon nombre d’entre eux travaillent dans les domaines de la recherche, de la comptabilité, de la mécanique, de la traduction, des arts, bref, dans tous les milieux où l’importance des détails, du travail bien fait, de la persévérance, de la créativité et de la résolution de problèmes sont des qualités valorisées.

Pour les employeurs, quelques défis accompagnent ces avantages. Idéalement, une méthode de travail adaptée à l’approche particulière de l’esprit autistique est souhaitable : des directives claires et détaillées pour le travail à effectuer sont importantes, ainsi que les pistes à suivre en cas de difficulté. Le tout devrait être communiqué à la fois verbalement et par écrit. Par ailleurs, ce qui compte principalement pour une collaboration avec des travailleurs autistes, c’est l’ouverture d’esprit à leur façon différente de fonctionner, y compris au niveau des échanges entre employés et de l’approche des superviseurs. Les résultats en valent l’effort, car un tel milieu de travail permet au travailleur autiste de déployer ses qualités individuelles.

Sous un autre aspect qui est rarement abordé à propos de cette nouvelle tranche démographique en emploi, les entreprises auront avantage à prévoir quelques modifications à l’aménagement intérieur de leurs installations. En effet, les travailleurs autistes ont souvent des hypersensibilités à la lumière et au bruit, parfois aux textures et aux odeurs. Quelques modifications ponctuelles permettront d’améliorer leur confort et par conséquent, leur rendement : une bonne ventilation; la réduction de l’éclairage ambiant et l’ajout d’éclairages individuels pour les postes de travail; l’insonorisation des surfaces et la subdivision de l’espace pour réduire la réverbération du son; une vue sur l’extérieur autant que possible pour chaque poste de travail, ce qui permet une meilleure orientation dans l’espace et l’avantage de la lumière naturelle. Un espace fermé, insonorisé et avec un éclairage doux peut aussi être mis à la disposition des employés qui ont besoin de s’isoler temporairement pour se ressourcer.

À ce sujet, une équipe d’architectes, de penseurs et de designers dont je fais partie travaille actuellement à produire des recommandations sur l’aménagement des lieux publics répondant aux besoins d’accommodement des autistes. Ces recommandations pourront sans doute être utiles aux employeurs qui souhaitent améliorer le bien-être et la productivité de leurs employés.

Fait non négligeable, les changements qui peuvent être apportés pour améliorer les directives de travail et le confort de l’environnement permettent aussi de favoriser le bien-être, la concentration et la productivité de tous les travailleurs, peu importe leurs traits particuliers.

Les changements qui s’annoncent pour la plus grande inclusion des autistes en tant que main-d’œuvre auront certainement des effets positifs, tant sur leur potentiel professionnel que sur le développement des entreprises. C’est un dossier à suivre!

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s